Posez votre question

Vous souhaitez obtenir plus de renseignements sur nos outils ou toute autre information.

Mon enfant est très isolé

Retour sommaire

La communication définit un ensemble de conduites, comportements et attitudes pour interagir avec autrui. Il existe de multiples manières de communiquer, par le langage, les mimiques, le regard, les gestes, voire les images ou les objets. L’enfant utilise surtout le langage oral pour interagir avec ses parents, ses frères ou sœurs, ses compagnons de loisir ou d’école….

 

Un enfant qui ne parle pas bien peut-il communiquer ?
Oui, car la communication ne se limite pas au langage oral, elle se manifeste aussi dans les attitudes et les postures. En particulier, le regard adressé et les gestes de pointage qu’on observe déjà chez les bébés. Un enfant qui ne parle pas bien communiquera donc plus par les gestes et les postures.
Vers deux ans et demi, l’enfant peut ne pas parler encore très bien, avoir encore du mal à faire des phrases ou à prononcer certains mots, mais il utilisera les regards et les gestes pour communiquer avec ses proches à la maison ou à l’école. Cependant, il existe des enfants qui, à cet âge, restent silencieux, et se montrent peu réactifs à l’appel de leur prénom, le visage peu expressif, le regard vide, ne montrant pas, ou très peu, de gestes de pointage, et recherchant peu l’interaction, tant à la maison qu’à l’école.

 

C’est ce qu’on appelle l’autisme ?
L’autisme est un diagnostic, fondée sur des critères bien précis, posé par un médecin psychiatre. Un enfant qui effectivement ne communique ni par le langage, ni par les gestes, ni par le regard et « préférant » la vie solitaire à la vie de famille ou sociale, nécessite donc une consultation spécialisée dès l'âge de deux ans et demi et donc forcément à des âges plus avancés.

 

Qui consulter dans ce cas ?
Un médecin psychiatre, de préférence dans une structure pluri-diciplinaire de diagnostic et de soins comme le CAMSP qui existe dans toutes les villes (préfectures de département), ou les Centres de Ressources Autisme qui existent depuis quelques années dans chaque région.

 

Pourquoi dans de tels centres ?
Pour que l’enfant puisse bénéficier de bilans détaillés de son développement psychomoteur, psychologique et langagier, d’une analyse de son comportement adaptatif, de son audition….
Pour permettre des prises en charge adaptées, donner des informations pratiques (associations de familles) et envisager des aménagements scolaires.